L’argent et les croyances sociétales

image article blog argent et croyances

© Crédit photo : Pexels

L’argent est un outil (créé par l’Homme) qui permet de concrétiser de nombreux projets et de nombreux rêves, quelles que soient leurs motivations ou leurs origines. Nous vivons désormais dans une société régie par l’argent : pour vivre, nous avons besoin de gagner de l’argent. Qu’il s’agisse de services, de santé, d’alimentation ou de biens : tout est accessible par le biais de l’argent. C’est pourquoi je vois l’argent comme un outil, un outil qui permet d’évoluer et d’accéder à de nouvelles valeurs (psychologiques, humaines, scientifiques, etc.). Par exemple, pour réaliser un coaching, une thérapie, une retraite ou un soin : il faut de l’argent. 

Cependant, je rejette entièrement l’idée selon laquelle l’argent est bien à posséder pour accéder au bonheur. L’adage « l’argent rend heureux » va complètement à l’encontre de ce que j’éprouve et de ce que je pense de cet outil sociétal. Non, l’argent n’est pas une fin au bonheur ! L’argent n’est pas (non plus) un moyen de mesurer la valeur des êtres humains. Alors oui, il faut de l’argent, mais non il ne faut pas le « posséder » pour être quelqu’un ou pour être heureux. De nombreuses croyances sont à déconstruire autour de l’argent et de la valeur que nous lui avons accordée (à tort) au fil de notre évolution.

Les croyances de la société sur l’argent

Notre société (et de nombreuses autres sociétés du monde) a lié l’argent au besoin de posséder. L’argent est devenu une valeur que l’on convoite, un bien qui reflète « l’identité » et la valeur des êtres. Par exemple, les gens se méfient davantage de quelqu’un qui dort dans la rue que de quelqu’un qui roule dans une « belle » et « grosse » voiture. Ça, ce sont les croyances générales qui tournent autour de l’argent. 

Ces idées me dérangent et ne résonnent pas du tout en moi. De ce fait, je trouve que l’expression même « gagner de l’argent » n’est pas adéquate. « Gagner de l’argent » sonne comme un trophée ou une victoire. Or, l’expression « faire de l’argent » me semble bien plus cohérente à la valeur et aux énergies que l’on devrait accorder à ce moyen. Il s’agit d’ailleurs d’un fait que je déconstruis petit à petit. Je compte désormais privilégier « faire de l’argent » que « gagner de l’argent ». La compétition et le besoin de posséder me hérissent le poils… On nous fait aujourd’hui croire qu’il est difficile de faire de l’argent, qu’il faut « suer » pour obtenir les sommes dont nous avons besoin pour vivre et que, après tout, il n’y a pas d’argent pour tout le monde, puisque nous sommes en « crise économique ». Mais si tout cela était faux et que la réalité était toute autre ?

L’argent est une énergie

Je vous en ai déjà parlé à travers mes posts et mes stories Instagram : l’argent est une énergie. Pour faire de l’argent efficacement et durablement, il suffit d’être motivée par les bonnes raisons. Plus vous souhaiterez faire de l’argent pour les bonnes raisons, plus l’argent viendra à vous. Ce que j’entends par « bonnes raisons », c’est le fait d’être poussée à vouloir de l’argent pour réaliser des choses concrètes et positives : des choses qui nourrissent votre âme et votre esprit. 

Par exemple, les motivations telles que le pouvoir ou la supériorité ne sont absolument pas des « bonnes raisons ». Au contraire, il s’agit même d’énergies négatives. Malheureusement, ce sont des motivations que l’on retrouve très souvent, notamment en France. De manière générale, les hommes (bien que cela concerne aussi les femmes) se sentent supérieurs lorsqu’ils possèdent de l’argent, une grosse voiture ou d’autres biens matériels. 

L’argent nourrit l’égo et permet à chacun de se sentir « vivant ».  Les gens vivent pour posséder et pour « montrer ». L’affluence des réseaux sociaux et des métiers qui y sont liés est à l’image de mon propos : il faut posséder les dernières sorties et montrer les plus belles photos de soi pour obtenir un rôle sociétal. Les nouvelles générations grandissent à travers l’idée qu’il faut être « blindé » pour être considéré, que c’est en ressemblant aux personnes de télé-réalité (pleines d’argent) que les gens reconnaissent que nous sommes quelqu’un de “bien”. Triste réalité… Il me paraît absolument indispensable que les consciences s’éveillent et que la population sorte de ce schéma. Pour cela, il faut commencer à comprendre et à croire que l’argent est une énergie. 

Nourrissez des énergies positives à son égard et il viendra naturellement à vous. Rendez à l’argent sa valeur positive et réalisez de belles choses avec celui qui vous est donné. Sortez de la surconsommation, sortez du schéma que l’on attend de vous et cessez de croire que vous devez « subir » un travail ou des conditions pour faire votre argent. Vous êtes en mesure de créer et de générer l’argent dont vous avez réellement besoin : en le motivant par vos ambitions profondes et légitimes. C’est ainsi que vous briserez le schéma instauré par notre société et que vous pourrez jouir de recevoir l’argent que vous méritez. Parce que faire de l’argent, c’est être passionné(e), c’est vibrer (au quotidien) pour ce que l’on fait, c’est nourrir son âme et c’est évoluer. L’argent réside dans vos ambitions personnelles et professionnelles.