Les angoisses

image article blog les angoisses

© Crédit photo : Pexels

Il se peut que vous soyez concerné(e) ou que vous connaissiez quelqu’un qui souffre d’angoisses. Véritable source de stress et d’éloignement social, les angoisses mènent la vie dure à celles et ceux qui les subissent. Avant de poursuivre mes dires, je tiens (comme à mon habitude) à préciser que je ne suis pas une professionnelle de santé et que les informations de cet article relèvent de mes compétences en tant qu’énergéticienne.

Sur internet, on trouve toutes sortes de « conseils » pour apprendre à gérer les angoisses et les tenter de les éloigner au maximum. Cependant, comme pour tout autre mal, les angoisses trouvent leur origine et leur puissance à l’intérieur de vous. Oui, vous êtes le créateur de vos propres angoisses, et ce, certainement à cause d’évènements ou de situations traumatisantes que vous avez vécus.

Les angoisses : d’où viennent-elles ?

Avant tout, sachez qu’il existe plusieurs types d’angoisses (je vous partagerai prochainement un article à ce sujet). Ce qu’il faut cependant savoir, c’est que quelle que soit leur nature, les angoisses sont un signal d’alarme. Un signal d’alarme de votre être/âme envoyé à votre corps/cerveau

Les angoisses sont synonymes (sur le plan énergétique) de désalignement : vous n’êtes pas en accord avec votre chemin, vos valeurs profondes ou votre vie. Vous n’êtes pas entièrement vous-même. Vous niez ou rejetez une partie de votre pouvoir, de vos capacités. Subir des angoisses, c’est vivre dans l’ombre de votre environnement (amis, collègues, famille, etc.). Vos angoisses vous poussent à comprendre que vous vivez partiellement votre vie et que vous avez perdu espoir en la beauté de la vie.

C’est ce rejet de vous-même et de votre pouvoir qui vous conduit (inconsciemment) à fabriquer des angoisses. Cela vous semble certainement bien plus difficile à admettre qu’à lire, parce que ça vous conduit à rejeter davantage encore la part de vous qui vous fait souffrir. Mais ce que vous devez comprendre, c’est que vous détenez la clé. Vous détenez la clé pour stopper ce cercle vicieux dont se nourrissent les angoisses. Vous êtes capable, au plus profond de vous, de contrer vos angoisses et de reprendre le dessus sur elles, de façon définitive. 

Il est essentiel que vous compreniez que vous êtes en mesure de « guérir » de vos angoisses en entamant un travail sur vous-même. Un travail qui vous permettra de retrouver confiance en vous, en la vie et surtout : en vos capacités.

image article blog les angoisses

© Crédit photo : Pexels

Angoisses et traumatisme : comprendre pour les arrêter

Vos angoisses trouvent leur puissance dans vos peurs et vos traumatismes, c’est inévitable. En thérapie énergétique, lorsque la personne suivie est concernée par des angoisses, nous retraçons son parcours de vie pour comprendre et déterminer précisément ce qui peut être à l’origine de ses souffrances. C’est dans cet objectif que votre thérapeute remonte sur le chemin de votre vie, jusqu’à votre vie intra-utérine (durant la grossesse). L’étude de votre vie permet ainsi à votre thérapeute de déterminer le traumatisme qui conduit vos angoisses. Il se peut qu’il y en ait plusieurs. 

Se débarrasser de sa migraine durablement

Dans le cas des angoisses, le traumatisme ou la situation à l’origine de votre blessure peut être :

LE MANQUE D’INSÉCURITÉ

Ce manque d’insécurité peut être la conséquence du comportement de vos parents. En effet, il peut s’agir de (ou d’un) parents absents ou, à l’inverse, trop présents. L’absence, comme la surprotection, peuvent conduire à ce sentiment d’insécurité.

LES ANGOISSES RETRANSMISES DURANT VOTRE VIE INTRA-UTÉRINE

Il se peut en effet que votre mère/génitrice ait ressenti des angoisses durant sa grossesse (votre vie intra-utérine) et que celles-ci se soient répercutées sur vous. Vos angoisses sont de l’ordre de la « transmission » et ne vous appartiennent pas vraiment.

UN CHOC ÉMOTIONNEL

Suite à un choc émotionnel important, il est possible que vous nourrissiez des angoisses, que vous n’avez jamais eu auparavant. Certains chocs émotionnels déstabilisent votre corps et déséquilibrent vos énergies, ce qui vous conduit à des comportements différents (et inadaptés à certaines situations).

Quelle que soit l’origine de la blessure responsable de vos angoisses, elle vous conduit à avoir peur d’avancer, peur d’être réellement vous-même. Au-delà des difficultés sociales, les angoisses font souffrir et peuvent être un véritable handicap au quotidien. Voilà pourquoi il est important de vous accorder le temps et le travail nécessaires à leur disparition.

Crois en ta capacité à te réaliser, à t’élever et à te reconstruire.

Travailler sur soi pour guérir ses angoisses

Une fois l’origine de vos angoisses déterminée, vous pouvez conduire votre travail personnel de guérison, avec le soutien et l’écoute de votre thérapeute. Pour cela, vous serez amené(e)s à recréer un environnement sécurisant, dans lequel vous serez en mesure de pardonner. Pardonner à votre passé et réajuster ce qui est à venir. Il est donc indispensable que vous soyez prêt(e) à pardonner votre passé lors d’une thérapie énergétique.

Je me répète certainement, mais pour toute thérapie (notamment énergétique), il faut être prêt(e) à s’investir et à donner de son temps, de sa patience et de son engagement. Lors d’une thérapie, vous faites un travail d’équipe avec votre thérapeute. Elle vous accompagne dans votre processus de libération, mais elle ne peut pas fournir les efforts à votre place.

Le mot de Céline

Prenez le temps de vous reconnecter à vous-même et à votre capacité de grandir. Acceptez d’être vous-même et cessez de vous battre contre certaines parties de vous. Croyez en votre pouvoir de reconstruction et en votre avenir. Retrouvez la force et le courage d’être ce que vous êtes au plus profond de vous. Vous êtes capable et courageux/se. Votre unicité fait votre force.